L'EMPLOI

Vous voulez un renseignement à ce FORUM est là pour vous répondre.

Modérateurs: Moderateur02, soniaC, Moderateur01, catm, EvelyneP

Règles du forum
Vous pouvez voir ici les règles strictes d'utilisation du FORUM...
Il est interdit de diffamer, d'insulter, de prôner la haine raciale et en résumé tout ce que le respect d'autrui devrait vous interdire !!
Merci de tenir compte de ces règles sous peine de banissement et d'interdiction temporaire puis définitive de ce forum...

En cas de spams massifs, vous pouvez adresser un message au webmestre via spams@parlonsdelapr.fr

Merci de votre compréhension et de votre soutien

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 01 Mai 2010, 15:00

Le saviez-vous ?
Groupama recrute !. Environ 130 postes dans l'Ouest
http://www.groupama-gan-recrute.com
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 18 Mai 2010, 00:51

POUR INFORMATION
Le couple face au chômage

Le chômage est difficile à supporter pour soi. à cause de la perte de revenus et de la nécessité de réduire le train de vie. Pour la place qu'il fait perdre dans une société où l'on est souvent défini par sa profession. Pour l'estime que l'on a de soi. Et pour l'image que l'on donne à l'autre dans le

C'est un fait, le chômage fragilise le couple. L'indice d'instabilité conjugale augmente en cas de chômage. Cet indice correspond au nombre de personnes ayant vécu une rupture conjugale multiplié par 100 et divisé par le nombre de personnes vivant ou ayant vécu en couple.

Pour les hommes ayant un emploi stable, cet indice est de 18,9. Pour les hommes au chômage depuis moins de 2 ans, il est de 38,7 et si le chômage dure depuis plus de deux ans il monte à 43,5. (sources : enquête INSEE citée par François d'Estais dans son livre Le couple face au chômage).

Le chômage d'une femme entraîne lui aussi une instabilité dans son couple, mais de manière moins accentuée que celle d'un homme. Les indices d'instabilité conjugale sont de 30,9 pour moins de 2 ans de chômage et de 36,5 pour plus de 2 ans de chômage. François D'Estais affirme que " dans notre culture, l'identité de l'homme est beaucoup plus liée au travail que celle de la femme. La perte de son travail entraîne donc des conséquences psychologiques plus lourdes. "

Pourquoi un tel impact du chômage sur la solidité du couple ?

Dans un couple, au fil des années, un équilibre subtil se met en place. Chacun organise sa vie en fonction de l'autre, les tâches sont partagées de manière machinale. Rien n'étant statique, les choses peuvent évoluer, mais elles évoluent naturellement lentement. Le chômage introduit un changement très brutal et les équilibres en place chancellent. Les deux partenaires doivent s'adapter à ce changement brutal, et ce n'est pas simple car il s'agit d'un changement négatif subi. Il faut encaisser des changements dans un climat d'anxiété important dû à la peur de ne pas retrouver de travail, de ne pouvoir garder son logement, ou de ne pouvoir offrir des études aux enfants...


Un homme dynamique peut tout à coup investir le champ de son épouse. Il va aux réunions de parents d'élèves, amène les enfants à l'école, s'occupe de la décoration de la maison ou de la lessive. Sa femme peut se sentir chassée de son espace habituel ! Au contraire, certains hommes déprimés ne parviennent plus à se lever, traînent à la maison et n'ont pas le courage d'agir pour leur famille... Les deux attitudes opposées peuvent se révéler difficiles à vivre pour la femme.

Ne pas provoquer un sentiment de harcèlement en lui disant " tu devrais faire ceci " ou " tu devrais faire cela ". Cela pourrait lui donner l'impression que non seulement, elle n'est pas compétente pour travailler, mais qu'en plus, elle n'est même pas à la hauteur dans la vie de tous les jours ou pour la recherche d'emploi. Pensez plutôt à mettre l'accent sur ce qu'elle réussit. Le sport, une activité artistique, le jardinage ou à parler de ce qu'elle aime. Faites-lui sentir qu'il existe une vie en dehors du travail et qu'elle porte en elle des richesses intactes. Encouragez-la aussi à voir des amis, à garder des liens sociaux qui manquent cruellement quand on passe la journée à la maison.

Et quand le chômage cesse ?

Chaque expérience de vie marque le couple. Quand elle est surmontée, l'épreuve du chômage peut souder un couple ou bien avoir permis des réajustements. Certains hommes réalisent qu'ils ont gagné à passer plus de temps avec leurs enfants par exemple. Quand on fait un bilan et que l'on comprend ce qui est pour nous l'essentiel dans la vie, un moment de chômage peut être enrichissant. Mais d'autres qui ont connu une rupture de couple ou d'importantes difficultés peuvent mettre du temps avant de retrouver un nouvel équilibre, parfois plusieurs années, même quand le chômage est derrière eux.

à lire

" Le couple face au chômage " de François d'Estais aux éditions du Cerf.

Remerciements à Madame le : Dr Catherine Solano Journaliste et à HANDICAPZEO pour leurs nombreuses informations

BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar jennys » 18 Mai 2010, 17:04

Bonjour à tous,

Personnellement aprés avoir suivi une formation d'agent administratif je suis au chômage depuis janvier sans ressources.

Je passe de période d'euphorie à des période d'idées noir .

j 'essai de tenir le coup pour mon petit bout mais trés difficile l'état ne fait rien pour les travailleurs handicapé je suis vraiment ecoeurée
jennys
 
Messages: 47
Inscription: 19 Mar 2008, 23:15

Re: L'EMPLOI

Message non lupar timaxvanille » 20 Mai 2010, 14:36

bonjour, à tous, je ne sais pas si je peut poser cette question ici, sur le forum de la p.r
si je ne peux pas , je demande à ne pas publier cette demande merci.
j'ai etais harcelée de coups de téléphone ,courriers non postes dans ma boite aux lettres etc...
pour que je dépose ma carte identité dans ma banque, pour faire une photocopie :idea:
je suis depuis 1973 dans cette même banque, pas de problèmes d 'argent, pas riche certe, pas de découverts, et en fin de route devant mon refus.
ils m'ont menacés de clore ce compte "pourquoi"j'ai fini par dire ok faute de courage cause santé "trop fatiguée pour lutter
ils ont donc fais une photocopie. réponse nouvelle directive sur mon etonnement :mrgreen:
si kékin sait pourquoi merci de me renseigner, je m'inquiète un peu......bisous à tous et toujours courage et bonne journee :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :roll: :idea: :idea:
timaxvanille
 
Messages: 10
Inscription: 12 Juil 2008, 20:57
Localisation: reims

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 31 Mai 2010, 22:54

POUR INFORMATION

Le ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi lance un appel à projet pour inciter les entreprises à développer le marché des seniors


Le ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi lance un appel à projet pour inciter les entreprises à développer le marché des seniors
Le ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi (MEIE) veut impulser une dynamique nationale destinée à sensibiliser les entreprises, en particulier les PME, à l’importance du marché des senior et les inciter à innover, aux plans technologique et non technologique, pour concevoir, créer, fabriquer et commercialiser des produits adaptés à cette population et lance dans ce cadre un appel à projets.

L’effectif des plus de 50 ans va croître de plus de 75 % entre 1990 et 2020, en France tandis que celui des plus jeunes ne va augmenter que de 1 %. 22 millions de personnes ont aujourd'hui plus de 50 (plus d’un tiers de la population). En 2030, un Français sur deux aura dépassé l’âge de 50 ans.

Par ailleurs, selon les études conduites par le CREDOC, les seniors n’ont jamais été aussi aisés : le niveau de vie des plus 50 ans et plus dépasse de 30 % en moyenne celui des personnes plus jeunes. Les 60 ans et plus détiennent selon l’INSEE 50 % du revenu net des ménages et 60 % du patrimoine des ménages. Les dépenses des ménages seniors représentent 48 % des dépenses totales de consommation. Elles représenteront 54 % en 2015. (Voir notre article).

Dans ce contexte, le MEIE a décidé d’ouvrir un appel à projets dont les objectifs sont de :
1 - susciter l’envie et la volonté des dirigeants d’entreprises et des partenaires extérieurs à l’entreprise (designers, marketing stratégique et opérationnel…) de s’orienter vers un marché dont le potentiel va croître dans les décennies à venir en France et à l’étranger.
2 - inciter les entreprises à s’engager dans une démarche destinée, en termes d’innovation (technologique et non technologique), d’usage, d’ergonomie, de design (notamment de design universel), de qualité, de marketing et de distribution, à
proposer aux seniors des produits et des services qui répondent à leurs attentes et à leurs besoins.
3 – renforcer la coopération des entreprises françaises de secteurs différents et avec des appuis extérieurs spécialisés (design, marketing, sociologue, associations représentant les seniors…), sur la thématique spécifique du marché des seniors.
4 – favoriser les transferts de bonnes pratiques d’un secteur à un autre et inciter les industriels à intégrer les outils et les méthodes les plus modernes pour développer des produits et des services adaptés aux seniors.

L’appel à projets soutiendra les projets collectifs visant, au-delà de la sensibilisation sur l’importance du marché des seniors, à apporter les outils et méthodes pour développer des produits et services adaptés à ce marché, en particulier :
- démarches de sensibilisation des entreprises sur l’importance de ce marché et sur les facteurs clés de succès (conception, création, design, marketing, distribution)
- développement d’une connaissance plus fine des attentes et besoins des différentes catégories de seniors et de l’offre existante,
- démarche stratégique et positionnement sur les marchés,
- intégration des démarches de design universel dans la conception des produits et services et leur commercialisation,
- approches innovantes de commercialisation.

Pour découvrir l'intégralité du règlement de cet appel à projets et télécharger le dossier rendez-vous sur le site du ministère http://www.industrie.gouv.fr/ puis suivre > Espace pratique > Appels à projets > Appels à projets en cours.
http://www.industrie.gouv.fr/portail/un ... cours.html

APPEL A PROJETS « Les seniors, un marché de croissance pour les entreprises »

FG
mis à jour le 31/05/2010
Avec nos remerciements à AGEVILLAGE
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 03 Juin 2010, 20:23

Propositions de plus de 500 saisonniers
http://www.recrutement.belambra.fr

Réussir votre projet
http://www.entreprendre-en-france.fr
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 04 Juin 2010, 01:33

Le 08.06.10 : forum de recrutement - Paris
JobinLive en partenariat avec Missionhandicap.com, Hanploi.com et Le Figaro Economie, organise une journée de vidéo-recrutement dédiée aux personnes en situation de handicap à Paris.
Le mardi 8 juin 2010, de 10:00 à 17:00.


La Banque Postale.
80, rue Camille Desmoulins,
92130 Issy-Les-Moulineaux. 

Accès : R.E.R. C ou Tram 2,  arrêt Issy-Val de Seine.

De nombreux postes sont à pourvoir.


ETDE.

• Chef d'équipe / Manager de Site.
• Chef de Chantier.
• Ingénieur / Technicien (Etudes / Etudes de prix).
• Monteur Courants forts / Courants faibles.
• Chargé d'Affaires / Chargé d'Opérations.
• Monteur Réseaux.
• Technicien de Maintenance.
• Conducteur de Travaux.

Générali.

• Chargé de Relation Clientèle.
• Gestionnaires comptables en alternance.
• Contrôleurs de gestion juniors en alternance.
• Gestionnaires d'Opérations d'Assurance en alternance.
• Technicien d'Actuariat en alternance en alternance.
• Chargé d'Opérations d'Assurance en alternance.
• Technicien Informatique en alternance.
• Assistant Marketing, Communication en alternance.

Groupama Asset Management.

• Stage Assistant Marketing Produits.
• Assistant(e) de Direction.
• Auxiliaire de vacances.
• Chargé d'Appels d'Offres Bilingue Italien.
• Contrôleur de Risques - Cadre de Gestion.
• Comptable opcvm et fcpe.
• Gestionnaire Middle Office Flux Actions.
• Gestionnaire Reporting.
• Responsable du Contrôle Interne Permanent.
• Stage Gestionnaire Référentiel Valeurs.

La Banque Postale.

• Acheteur.
• Apprenti Diversité.
• Assistant contrôle permanent.
• Chargé d'études marketing.
• Chargé d'études statistiques.
• Chef de projet internet / internet mobile.
• Contrôleur de gestion.
• Responsable expertise juridique R.H.
• Webmaster.

Lafarge.

• Chef de produit ciment blanc. 
• Responsable de projets risques et assurances. 
• Assistant(e) de direction ressources humaines.
• Chargé de la gestion et reporting de l'impôt du groupe.
• Ingénieur de recherche mécanique des matériaux. 
• Comptable fournisseurs.
• Technicien de Laboratoire développement béton.
• Analyste stratégique.
• Coordinateur contrôle interne et amélioration des processus.
• Assistant(e) de direction (anglais courant/bilingue).

JobinLive Vidéo Recrutement propose aux personnes en situation de handicap de créer gratuitement leur candidature en vidéo, accompagnés par des professionnels du recrutement qui font passer au candidat un entretien filmé de 2/3 minutes. (Questions de l'interviewer / réponses du candidat).

Inscription des candidats par téléphone au numéro indigo : 0825.826.674 ou par mail à l'adresse cv@jobinlive.fr ou sur internet : missionhandicap.com/mardis_du_handicap


Remerciements à ''HANDICAPZERO''
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 03 Oct 2010, 17:53

Forum jeunesse-handicap-entreprise, le jeudi 7 octobre 2010, de 10h00 à 17h00.
Pour information 0 800 001 159 ( gratuit)
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 03 Oct 2010, 17:58

Du 15 au 21 novembre 2010 : Semaine pour l'emploi des personnes handicapées
Informations: 0 800 001 159
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 05 Oct 2010, 00:13

POUR INFORMATION

Travail dominical : dans quel cas la législation l’autorise-t-elle ?
Mise en ligne : 4 octobre 2010


Selon le Code du travail, le jour de repos d’un salarié est le dimanche. Les exceptions à ce principe, initialement prévues pour des raisons d’intérêt général, répondent de plus en plus à un intérêt mercantile. Le point sur ces dérogations.

Les dérogations de plein droit

Une autorisation permanente de travailler le dimanche est accordée sans formalité aux entreprises dont le fonctionnement, ou l’ouverture, est rendu nécessaire par les contraintes de la production, de l’activité ou de la vie sociale. L’article R. 3132-5 du Code du travail dresse une liste complète des secteurs concernés (producteurs et distributeurs d’énergie, dépannage, transports, hôtels, restaurants, cafés, tabacs, fleuristes, presse, spectacles, centres culturels ou sportifs…). D’autre part, dans les commerces au détail de produits alimentaires, le jour de repos hebdomadaire peut être accordé le dimanche à partir de 13 heures.

Dans ces cas d’autorisation permanente, sans majoration de salaire, le repos hebdomadaire est attribué un autre jour de la semaine par roulement.

Les dérogations conventionnelles

Dans le secteur industriel, un accord collectif (ou une autorisation de l’inspecteur du travail) peut prévoir  :
▶  un travail en continu pour des raisons économiques (aucun supplément de rémunération n’est accordé par la loi pour les heures travaillées le dimanche, et le jour de repos est attribué par roulement),

▶  ou une équipe de suppléance, chargée de travailler les jours de repos de l’équipe principale, et notamment le dimanche (les salariés suppléants sont payés au moins 50 % de plus que les autres).


Les dérogations préfectorales ou municipales


Sur décision du préfet, des autorisations de travail le dimanche peuvent être données  :

▶  à toute entreprise qui établit que la fermeture du dimanche serait préjudiciable au public ou compromettrait son fonctionnement normal,

▶  aux entreprises de vente au détail (sauf commerces de détail alimentaire) qui sont situées dans une zone urbaine de plus d’un million d’habitants et dans un périmètre d’usage de consommation exceptionnelle (Puce) caractérisé par des habitudes de consommation dominicale, l’importance de la clientèle visée et l’éloignement de celle-ci de ce périmètre (cela concerne une quinzaine de zones commerciales situées autour de Lille, Marseille et Paris). Dans ces deux cas, l’employeur ne peut faire appel qu’aux salariés volontaires qui ont exprimé leur accord par écrit. Les heures de travail effectuées le dimanche sont payées au moins le double de la rémunération habituelle.

D’autre part, le préfet fixe la liste des zones d’intérêt touristique ou thermales ou d’animation culturelle permanente au sein desquelles les établissements de vente au détail peuvent ouvrir le dimanche, sans forcément accorder une contrepartie financière aux salariés.

Enfin, les maires (sauf à Paris) peuvent autoriser les commerces de détail (non alimentaire) à ouvrir cinq dimanches par an. Dans ce cas, les salariés ne peuvent pas refuser de travailler le dimanche, mais doivent être payés le double.

Remerciements '' VIVA PRESSE '' particulièrement à Mr Sylvain Gisclard
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 07 Oct 2010, 14:58

POUR VOTRE INFORMATION

Travail et handicap : un "nouvel hold-up de l’Etat" sur l’Agefiph
Mise en ligne : 7 octobre 2010

Dans son projet de budget pour 2011, le gouvernement a prévu un article 97 qui transfère 60 millions d’euros de charges de financement du parcours de formation professionnelle des demandeurs d’emploi handicapés à l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph).
Les partenaires sociaux et les associations de handicapés qui gèrent l’association sont de fait placés devant le fait accompli.Ce n’est pas une première : l’an passé déjà, 50 millions d’euros de charges avaient été transférés sur l’Agefiph.
La Fédération des accidentés de la vie (Fnath) dénonce ce « nouvel hold-up de l’Etat » sur l’Agefiph et « ces importants transferts de charges jusqu’ici assurées par l’Etat » et constate que leur ampleur s’accentue.
Ainsi, dès 2011, « la décision de reconnaissance de la lourdeur du handicap (RLH) est transférée à l’Agefiph sans apport de financement. En 2012, l’Agefiph sera aussi gestionnaire de la déclaration de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (DOETH) faite par les entreprises » et toujours sans transfert de financements.
La Fnath considère que ces ponctions confirment le souhait de l’Etat « de se désengager de la politique d’emploi des travailleurs handicapés ».
Ces charges transférées à l’Agefiph « vont entraîner de graves répercussions pour les travailleurs handicapés », écrit la Fnath, car l’Agefiph devra « diminuer les aides directes qu’elle accorde aux travailleurs handicapés pour compenser leur handicap et aux entreprises pour leur permettre d’embaucher et maintenir dans leur emploi les travailleurs handicapés ».


Merci VIVA pour cette information
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 13 Nov 2010, 01:08

Des polyarthritiques sur le forum recherchaient récemment du travail dans la région Bordelaise

Semaine de l'emploi Bordeaux le 16/11/2010

HANDICAFE à Bordeaux
Du 16/11/2010 au 16/11/2010'
Chambre de Commerce et de l'Industrie - Salons Gabriel 1 et 2 - Place de la Bourse
33 Gironde, Aquitaine
Code postal: 
33000 BORDEAUX
Type d'événement: 

Handicafé
L'objectif du Handicafé est de favoriser les rencontres entre les personnes handicapées et les recruteurs. 
Inscription obligatoire.
Organisateur: 
L'ADAPT
Contact: 
L'ADAPT Gironde
Michèle Morgan / Angélique Limouzi
Tel : 05 56 32 92 60


RENCONTRE AVEC LES ENTREPRISES QUI RECRUTENT
Du 16/11/2010 au 16/11/2010'
MDPH - Immeuble le Phénix - 264 boulevard Godard
33 Gironde, Aquitaine
Code postal:  33000
Ville: Bordeaux
Type d'événement: 
Autres
MARDI 16 NOVEMBRE 2010 de 9h30 à 16h30

Rencontre avec des entreprises du secteur privé qui recrutent.
Inscription par contact au Cap Emploi (nombre de places limités).
Organisateur: 
AGEFIPH
Contact: 
Tél. : 05 56 92 86 31


Pour renseignements dans les autres villes le 0 800 001 159
( gratuit,personne compétente et très sympathique
)
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 17 Nov 2010, 15:46

Emploi des personnes handicapées

Les manifestations dans la région Bretagne durant la semaine :

AGEFIPH - Opération "Un jour, un métier en action", Bretagne
du 15 au 20 novembre

AGEFIPH - Participez à Handichat, http://www.handichat.fr
Du 15 au 19 novembre 2010

AGEFIPH - Forum de l'emploi des Personnes Handicapées à Ploufragan, à la Cité des Métiers - Espace Sciences et Métiers - Zoopôle à Ploufragan dans les Côtes d'Armor (22)


AGEFIPH - Forum pour l'emploi des Personnes Handicapées, Palais des Congrès , place Anne de Bretagne 56000 VANNES
le mercredi 17 novembre 2010 de 14h à 18h


Dans toute la france

http://www.semaine-emploi-handicap-agef ... e_seph2010
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 19 Nov 2010, 18:10

Région Bretagne et handicap
Un plan d’action pour intégrer les travailleurs handicapés
La Bretagne est l'une des premières Régions à lancer un plan d'actions sur trois ans (2009-2012) pour mieux intégrer les travailleurs handicapés : une démarche responsable pour se rapprocher d'un taux d'emploi de travailleurs handicapés de 5% d'ici 2013.


bilderbox - fotolia.com
Pour remplir ses obligations légales (emploi de 6% de travailleurs handicapées), la Région Bretagne (3 583 salariés) va mettre en œuvre un plan d'action sur trois ans. Elle sera la 4 e région française (après la Bourgogne, l'Auvergne et la Basse-Normandie) à s'engager dans ce type de démarche. Lancé dans le cadre d'une convention signée mi-novembre avec le Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (Fiphfp), ce plan complet entièrement défini en interne vise  à s'approcher d'un taux d'emploi de travailleurs handicapés de 5% (contre 3,18% en 2008) d'ici 2013, puis à atteindre l'obligation des 6% au-delà. Le Fiphfp allouera une enveloppe de  649 953 € à la Région (sur un budget total d'1,15 M) pour la réalisation de ce plan en  sept axes et vingt-quatre actions concrètes. Un second plan d'actions devrait permettre d'atteindre l'obligation d'emploi des 6% après 2013.
Axe transversal : se doter d'outils et de moyens supplémentaires ;

Axe 1 : optimiser la connaissance des agents en situation de handicap ;
Axe 2 : renforcer la politique de recrutement des personnes en situation de handicap ;
Axe 3 : assurer l'accompagnement individualisé des agents en situation de handicap ;
Axe 4 : sensibiliser, communiquer et former sur le handicap ;
Axe 5 : améliorer les conditions de travail des agents en situation de handicap ;
Axe 6 : favoriser le maintien dans l'emploi et veiller au développement des compétences des agents en situation de handicap.
La loi du 11 février 2005
la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a renforcé le dispositif légal sanctionnant financièrement le non respect de l'obligation d'emploi de 6% de travailleurs handicapés pour les employeurs de plus de 20 salariés. Depuis, les structures publiques qui ne remplissent pas ces conditions sont assujetties à une contribution qu'elles doivent verser au FIPHFP. Dans le même temps, ce fonds verse des subventions aux employeurs qui mènent des actions dans le domaine de l'insertion des personnes handicapées et de leur maintien dans l'emploi.
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 09 Jan 2011, 12:11

Incroyable !!!
Alors qu'enceinte, elle doit se rendre d'urgence à l'hôpital, une habitante de l'Est de la France demande à sa voisine si elle peut garder sa petite fille de 18 mois. Celle-ci accepte. Mais, surprise, après lui avoir demandé 50 € pour 10 h de garde d'enfants, la voisine lui réclame à présent 1530 € de dommages et intérêts pour travail dissimulé....
( lu dans Ouest-France le mercredi 5 janvier )
Une personne m'a confié qu'elle serait dans son droit....
Pour moi, un service est un service et si on a un peu de savoir vivre on ne demande pas une somme d'argent c'est à l'autre de faire un geste.
Je voudrais bien savoir ce que vous en pensez;
BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9482
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

PrécédenteSuivante

Retourner vers Demandes diverses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 4 invités