L'EMPLOI

Vous voulez un renseignement à ce FORUM est là pour vous répondre.

Modérateurs: Moderateur02, EvelyneP, soniaC, Moderateur01, catm

Règles du forum
Vous pouvez voir ici les règles strictes d'utilisation du FORUM...
Il est interdit de diffamer, d'insulter, de prôner la haine raciale et en résumé tout ce que le respect d'autrui devrait vous interdire !!
Merci de tenir compte de ces règles sous peine de banissement et d'interdiction temporaire puis définitive de ce forum...

En cas de spams massifs, vous pouvez adresser un message au webmestre via spams@parlonsdelapr.fr

Merci de votre compréhension et de votre soutien

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 31 Aoû 2008, 11:59

Information '' HANDICAPZERO '' que nous remercions

RSA : Qui va payer ?

Rappel des épisodes précédents : courant 2007, le gouvernement décide d'expérimenter dans 34 départements le revenu de solidarité active (RSA) défendu par Martin Hirsch, haut-commissaire aux solidarités contre la pauvreté. Destiné à remplacer le RMI, ce RSA est cumulable, dans une certaine mesure, avec un salaire. Printemps 2008 : le RSA a passé le test avec succès et il est question de le généraliser à la France entière. Problème, il manque 1,5 milliard d'euros par an pour le financer

Août 2008 : le gouvernement trouve la solution. L'État taxera le capital pour financer l'insertion. Un nouveau prélèvement de 1,1 % est créé sur les revenus de placement et ceux du patrimoine. Le gouvernement l'a bien précisé, la mesure ne concerne pas les livrets d'épargne populaire, type livret A. Il s'agit en effet de taxer le capital, c'est-à-dire la richesse, pour financer l'insertion. À front renversé, l'opposition approuve et la majorité renâcle devant cette innovation fiscale

À bien y regarder, pourtant, la nouvelle taxe est loin de prendre aux riches pour donner aux pauvres. Elle a en réalité une assiette très large composée de millions de foyers, pour certains franchement modestes

Aujourd'hui soumis à des prélèvements sociaux de 11 % (qui passeront donc à 12,1 % en 2009), les revenus de placement et de patrimoine proviennent principalement de loyers et de dividendes de plans d'épargne en actions ou de contrats d'assurance-vie (1). Or, les Français bailleurs ou propriétaires de ce genre de produits financiers sont extrêmement nombreux. Selon une enquête TNS Sofres réalisée en 2006, l'assurance-vie, à elle seule, représente 12 millions de contrats ; 34 % des 30-75 ans en détiennent au moins un. Euronext évalue par ailleurs à près de 7 millions le nombre d'actionnaires individuels. Les propriétaires bailleurs, quant à eux, sont plus de 4 millions. On y trouve de florissants propriétaires d'immeubles de rapport, mais aussi des agriculteurs en retraite qui louent un coin de champ à un voisin

18 millions de foyers potentiellement concernés
Bref, certains des contribuables qui vont financer le RSA sont certainement à l'abri des fins de mois difficiles. Mais pas tous. Faute de statistiques précises, on peut avancer un ordre de grandeur : le nombre de foyers fiscaux potentiellement sollicités pour le financement du RSA est sans doute proche de celui des foyers imposables (18 millions)

Plus fort : certains des Français qui vont cotiser pour le RSA sont très probablement aujourd'hui au RMI ! Il est en effet légalement possible d'être le bénéficiaire d'un contrat d'assurance-vie en touchant le revenu minimum d'insertion. Le cas n'est ni rare, ni scandaleux. Il arrive que des parents âgés souscrivent une assurance-vie en inscrivant un de leurs enfants comme bénéficiaire après leur décès, précisément parce qu'ils le jugent fragile et s'inquiètent pour son avenir.1. Leur fiscalité est en réalité plus détaillée, avec des possibilités d'exonération de l'impôt sur le revenu ou de prélèvement forfaitaire libératoire, etc.
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 02 Fév 2009, 13:43

5 Février à NANTES
Chômeurs, jeunes diplomés, étudiants en situation de handicap vous pouvez vous rendre à la Cité internationale des congrés de Nantes ( Loire Atlantique )
Tous les renseignements pouvant vous venir en aide.
Jobekia
42 rue de la Tour d'Auvergne
44200 NANTES
Tél : 02 40 20 90 96
http://www.jobekia.com
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BREDELET » 02 Fév 2009, 20:56

Un grand merci Briand pour toutes ces informations que nous allons exploiter au mieux. A bientôt- Lydie - Alice :D
Avatar de l’utilisateur
BREDELET
 
Messages: 80
Inscription: 21 Nov 2008, 17:03
Localisation: AUBE-10

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 30 Mar 2009, 00:23

Pour nos Jeunes

Jobs d’été 2009 : les offres en ligne (24/03/2009)


A la recherche d’un petit boulot pour se payer ses études ou ses vacances ? Le Centre d’information et de documentation de la jeunesse (CIDJ) et le Pôle emploi proposent en ligne les offres d’emplois saisonniers pour l’été 2009.

Ces offres sont destinées aux jeunes souhaitant acquérir notamment une première expérience professionnelle. Ouvertes dans chaque région française, ces offres d’emplois concernent des domaines d’activités divers comme l’accueil, l’assistance téléphonique, la vente, la gestion, la manutention, le nettoyage, la sécurité, la livraison, les nouvelles technologies, l’hôtellerie, la restauration ou encore l’animation...

Des postes sont également à pourvoir dans les pays européens : un site spécifique, disponible en anglais et en français, comprend un moteur de recherche d’offres d’emplois saisonniers en Europe ainsi que des rubriques d’informations pratiques.

Liens contextuels
Centre d’information et de documentation de la jeunesse (CIDJ)
http://www.jobs-ete.com
Centre d’information et de documentation de la jeunesse (CIDJ)
http://www.jobs-ete-europe.com
BRIAND
:
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 03 Avr 2009, 23:59

Pour information
Les heures supplémentaires continuent d'augmenter, malgré la crise
03/04/09 - 16H20 -
Après avoir augmenté de 36,3% sur un an au troisième trimestre, le nombre d'heures supplémentaires a progressé de 12,4% sur les trois derniers mois de l'année 2008.
Certes, on note un ralentissement conséquent, mais en cette période de crise, la hausse des heures supplémentaires fin 2008 a de quoi étonner. Le nombre d'heures supplémentaires déclarées par les entreprises de dix salariés et plus observée depuis l'entrée en vigueur des exonérations a augmenté de 12,4% sur un an au quatrième trimestre, selon les données publiées par le ministère de l'Emploi. Au troisième trimestre 2008, la progression avait été nettement plus forte (+36,3% sur un an), souligne le service des études et statistiques des ministère de l'Emploi et du Travail (Dares).
Ce ralentissement "s'explique en partie par un moindre impact, à compter du quatrième trimestre 2008", d'un phénomène observé depuis la fin 2007 : les entreprises s'étaient mise à recenser "avec plus de précision" les heures supplémentaires à partir du moment où celles-ci se sont accompagnées d'allégements de cotisations sociales, selon la Dares.
Depuis octobre 2007, les heures supplémentaires donnent droit à des allégements d'impôts pour les salariés et de cotisations sociales pour les entreprises et les salariés, une mesure phare de la présidence Sarkozy, illustrant son slogan "Travailler plus pour gagner plus". Dans les mois qui ont suivi l'entrée en vigueur de ces mesures, les entreprises ont mieux déclaré les heures supplémentaires, ce qui avait gonflé artificiellement la hausse. Plus d'un an après, cette "modification des comportements déclaratifs" joue moins sur les chiffres.
Au quatrième trimestre 2008, le nombre d'heures supplémentaires déclarées par salarié à temps complet dans les entreprises de dix salariés ou plus s'est élevé à 9,9 heures, contre 8,8 heures un an auparavant.
Six secteurs expliquent à eux seuls 77% de la progression des heures supplémentaires entre le quatrième trimestre 2007 et le quatrième trimestre 2008 : construction, commerce, hébergement-restauration, activités scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien, autres activités industrielles.
D'un trimestre à l'autre, le nombre d'heures supplémentaires a plus augmenté au quatrième trimestre (+6,8%) qu'au troisième trimestre (+1,2%), selon ces données non corrigées des variations saisonnières ni des jours ouvrables. Les heures supplémentaires ont "une forte composante saisonnière", ce qui "rend délicate l'interprétation de la variation trimestrielle des données brutes", précise la direction des études et statistiques (Dares). "Sur les années récentes, le nombre moyen d'heures supplémentaires par salarié à temps complet déclarées par les entreprises était généralement plus élevé au quatrième trimestre par rapport aux trois autres trimestres", observe-t-elle.
Le mensuel Alternatives Economiques a lancé mi-mars une pétition, avec le soutien de l'hebdomadaire Marianne, contre les exonérations destinées depuis 2007 à encourager les heures supplémentaires, estimant qu'elles se font "au détriment de l'emploi". Les exonérations de cotisations sociales sur les heures supplémentaires ont coûté près de 2,8 milliards d'euros pour 725 millions d'heures supplémentaires en 2008, première année pleine du dispositif.
Les Echos
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 31 Mai 2009, 16:23

Pour votre information

Insertion professionnelle des personnes handicapées, "mode d'emploi"

Le magazine Être Handicap information vient de publier le Guide de l'Emploi, à l'attention des personnes handicapées et des entreprises.

Ce Guide de l'Emploi propose trois parties :

• un état des lieux, avec l'actualité de l'emploi des personnes handicapées, les institutions en la matière et une interview exclusive de Laurent Wauquiez, secrétaire d'État à l'Emploi.

• "Travailleurs handicapés" qui propose des pistes, des conseils, des astuces pour rechercher un emploi, trouver un stage ou une formation qualifiante, ainsi que de nombreux témoignages et des parcours réussis.

• "Entreprises" qui s'adresse aux employeurs, publics et privés, pour les aider à mettre en œuvre ou à développer une politique en faveur de l'emploi des travailleurs handicapés, avec les bonnes pratiques et les actions exemplaires des entreprises et des collectivités. Des fiches sont ajoutées pour mieux réussir l'insertion de la personne selon son type de handicap.

Plusieurs centaines d'offres d'emploi dédiées sont également proposées.

En fin d'ouvrage, un carnet d'adresses fournit tous les contacts utiles pour l'emploi et la formation ainsi qu'une bibliographie des guides pratiques sur ce thème.

Guide de l'Emploi - Être Handicap information numéro 98-99 - janvier/février 2009 en kiosque ou à commander sur etre-handicap-info.com.
Une version audio est en cours d'édition et devrait être disponible en février prochain.
Pour plus d'information : contact@etre-handicap-info.com.


Merci HANDICAPZERO pour vos nombreuses infos
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 03 Juin 2009, 19:50

Métiers et Handicap
Suite au succès de l'édition nantaise, Jobekia organise la 2ème journée "Métiers et Handicap", le jeudi 4 juin 2009 à la Cité des Sciences de la Villette – Espace Condorcet, de 9:00 à 18:00.

Avec pour objectif de favoriser la rencontre entre les entreprises et les candidats en situation de handicap, cette action de sensibilisation à taille humaine est aussi l'occasion pour les entreprises de faire découvrir leur métiers et une ouverture vers de réels débouchés pour le public participant.

Des rencontres de 9:00 à 18:00 : au rendez-vous, des entreprises et des organismes de formation pour guider les candidats dans leur projet professionnel.

Des conférences de 9:15 à 18:00 : conseils et informations utiles seront présentés tout au long des différentes conférences qui rythmeront la journée.
En partenariat avec le comité Handisport, de nombreuses entreprises (Accor Air Liquide, BNP Paribas, Club Méditerranée, Générali Assurances, GMF Assurances, Société Générale, T.F.1., l'Adapt...) et Olivier Donval, médaillé de bronze aux Jeux Paralympiques de Pékin, nous fera l'honneur d'être présent lors de cette journée.

Nous comptons sur votre soutien pour relayer l'information grâce à votre média afin de faire de cette journée un rendez-vous incontournable entre les entreprises et le public handicapé.

Pour plus d'informations.

Estelle Barré, chargée de communication.
Tél. : 02.40.35.30.14.
Fax. : 02.51.84.29.12.
estelle.barre@jobekia.com
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 19 Juin 2009, 00:25

Six mois de Pôle emploi: grève des agents pour exprimer "colère" et malaise"
PARIS (A.F.P.) - Le jeudi 18 juin 2009 à 19h54


Six mois après sa naissance, Pôle emploi a connu jeudi une nouvelle grève, moins suivie et moins unitaire que celle de début janvier, pour exprimer "la colère" et "le malaise" de salariés confrontés aux double effet de la fusion A.N.P.E.-Assedic et de l'explosion du chômage.

Près de 14% des salariés ont, selon la direction, cessé le travail et près de 100 sites ont été fermés en métropole sur environ 1.500 (Dom compris) dans le cadre d'un appel à la grève lancé par trois syndicats (Snu-FSU, C.G.T. et Sud Emploi) pour dénoncer notamment la détérioration des conditions de travail.

Scandant "Pôle emploi en colère, les chômeurs dans la galère" et dénonçant souvent "une fusion à marche forcée", de 250 à 400 salariés franciliens, selon la police et les syndicats, ont manifesté à Paris, à l'appel de six syndicats.

Le 5 janvier, jour d'ouverture du nouvel organisme chargé d'inscrire et d'indemniser les demandeurs d'emploi, 18,9% du personnel, selon la direction, avait répondu à l'appel à la grève lancé par les syndicats pour s'opposer à la fusion A.N.P.E.-Assedic qui a créée Pole emploi.

Le Snu, principal syndicat, a fait état jeudi d'"un peu moins de 20% des effectifs mobilisés", avec une participation "forte" dans des régions comme la Basse-Normandie (40%), l'Ile-de-France (près de 30%) ou la Bretagne (27%). Pôle emploi compte environ 45.000 salariés.

"Colère et lassitude" prédominent chez les salariés de Pôle emploi, et du côté des chômeurs "la file d'attente existe mais n'est pas visible en agence, car les gens sont renvoyés sur le téléphone 39 49", selon Stéphane Guillou (C.G.T.).

"Nous avons redemandé un moratoire de la fusion, Christian Charpy nous a dit que ça aggraverait les choses", a-t-il rapporté après un rendez-vous de l'intersyndicale avec le directeur général, jugeant que la fusion n'apportera ni proximité ni simplification aux usagers, mais "la casse du service public".

Après un entretien avec le Premier ministre François Fillon mercredi, M. Charpy, contesté récemment par plusieurs administrateurs de Pôle emploi mais conforté par le gouvernement, avait considéré de sa "responsabilité d'apporter des réponses" aux "inquiétudes" des personnels.

Formations trop courtes à leurs nouveaux métiers (accompagnement des demandeurs d'emploi ou indemnisation) et effectifs insuffisants pour faire face à un afflux d'inscrits au chômage sont en tête des motifs de "ras-le-bol" exprimés par les agents.

Dans beaucoup d'endroits, le nombre de demandeurs d'emplois suivis par conseiller avoisine 120 à 130, voire 200 à 300, assurent plusieurs agents. "Les demandeurs d'emploi arrivent dans un état d'angoisse épouvantable et ne nous trouvent pas à la hauteur", a témoigné Annette Dubois, une manifestante jeudi.

Siham Mcharek (C.G.T.), ex-A.N.P.E. travaillant dans l'Essonne, a évoqué des "collègues désemparés, qui doivent tout faire à la va-vite et sont beaucoup plus nombreux en arrêt maladie".

Les 1.840 postes supplémentaires, dont 1.000 C.D.I., annoncés par Nicolas Sarkozy, auxquels Pôle emploi a décidé d'ajouter 500 C.D.D. dévolus à des plateformes téléphoniques régionales restent loin du compte à leurs yeux.

"Pas assez d'effectifs pour verser les indemnités, placer les chômeurs et en plus accueillir les bénéficiaires du RSA", a résumé un salarié de l'Essonne, Benoît Gauchard (Snu).
[

[b] Le Snu a vu dans cette grève "un avertissement de la catastrophe sociale qui se prépare en septembre".



Merci '' HANDICPAZERO '' pour ces informations
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 26 Juin 2009, 23:03

Suite à une demande restée sans réponse à ce jour.

Fin de la limite d’âge pour l’apprentissage chez les personnes handicapées
29 mai 2009

Le décret n° 2009-596 du 26 mai 2009 modifie l’article D6222-1 (V) du code du travail : il n’y a donc plus de limite d’âge pour les personnes handicapées qui veulent entreprendre une formation par l’apprentissage
BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 11 Nov 2009, 20:05

Pour votre information

Formation aux métiers de l'industrie en Bretagne
NOUVEAU SITE
http://www.cfaibretagne.org

Emplois commerciaux dans L'Ouest
http://www.recrut-orkyn.com

Portail internet des services de l'État
Vous cherchez du travail, à partir du 12 novembre à Vannes
100 femmes, 100 métiers

http://www.bretagne.pref.gouv.fr

PSA recrute à Poissy
Renseignements :
Pôle emploi Tél ; 01 30 74 79 98

11/11/2009
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 14 Nov 2009, 16:11

Semaine pour l'emploi des personnes handicapées du 16 au 22 novembre 2009
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 28 Fév 2010, 12:57

Salon des métiers et de l'emploi à Rennes du 2 au 4 mars 2010
Une partie est réservée aux travailleurs handicapés
http://www.explormetiers.fr
http://www.exploremplois.f
r
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BREDELET » 04 Mar 2010, 18:49

Nous venons enfin d'obtenir que pour les chantiers d'insertion il y aie une obligation d'employer des seniors et des personnes handicapées (percevant l'AAH) ex : pour 15 personnes en insertion dont 2 seniors - dont 2 personnes handicapées. Obligation venant du financeur : le conseil général. Petite avancée - Lydie
Avatar de l’utilisateur
BREDELET
 
Messages: 80
Inscription: 21 Nov 2008, 17:03
Localisation: AUBE-10

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 02 Avr 2010, 00:12

Pour votre information
http://www.geroscopie-salon.fr/
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: L'EMPLOI

Message non lupar BRIAND » 16 Avr 2010, 19:33

Pour votre information

Réussir avec un handicap
http://www.exempleasuivre.com/paroles-d ... ect-8.html

Logica souhaite embaucher environ 200 ingénieurs
http://www.logica.fr

Bull embaucherait plus de 500 personnes en 2010 (ingénieurs, consultants, chef de projet..... )
http://www.bull.fr
BRIAND
 
Messages: 9346
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

PrécédenteSuivante

Retourner vers Demandes diverses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité

cron