INFORMATIONS SANTE

Vous voulez un renseignement à ce FORUM est là pour vous répondre.

Modérateurs: Moderateur02, EvelyneP, soniaC, Moderateur01, catm

Règles du forum
Vous pouvez voir ici les règles strictes d'utilisation du FORUM...
Il est interdit de diffamer, d'insulter, de prôner la haine raciale et en résumé tout ce que le respect d'autrui devrait vous interdire !!
Merci de tenir compte de ces règles sous peine de banissement et d'interdiction temporaire puis définitive de ce forum...

En cas de spams massifs, vous pouvez adresser un message au webmestre via spams@parlonsdelapr.fr

Merci de votre compréhension et de votre soutien

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 18 Déc 2015, 19:24

Médicament : bientôt un taux de remboursement unique

Le rapport demandé par la Ministre de la Santé Marisol Touraine afin de revoir le remboursement des médicaments vient d'être rendu. Il suggère un seul taux de remboursement au lieu de trois. 
Dominique Polton, conseillère pour l'Assurance Maladie et engagée par la Ministre de la Santé Marisol Touraine vient de proposer son rapport sur le remboursement des médicaments. Comme la rumeur l'avait prédit il y a quelques mois, elle suggère un taux unique de remboursement qui se fera en deux étapes, rapporte le site Pourquoidocteur.

La ré-évaluation des médicaments avec un SMR (service médical rendu) jugé faible qui seront remboursés soit à 30% ou alors plus du tout. Ce qui donnerait alors 2 taux de remboursement au lieux de trois actuellement (15%, 30% ou 65%).
- Ensuite le rapport préconise la fusion des deux derniers taux qui resteront donc 30% et 65% pour mettre en place "une valeur intermédiaire".

Dans une autre proposition, elle suggère la fusion de critères de remboursement : le SMR (service médicale rendu) et l'ASMR (amélioration du service médical rendu). Selon la conseillère ces deux appellations se recoupent et causent des problèmes de compréhension autant chez les patients que les médecins.
Le rapport suggère de supprimer ces deux critères pour n'en utiliser qu'un seul le ITR (Index thérapeutique relatif) pour permettre à l'Etat de mieux négocier les prix avec les laboratoires pharmaceutiques, révèle le site Pourquoidocteur
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 21 Déc 2015, 22:13

Bonne nouvelle ! Le médecin reçoit 5 000 € pour s’installer dans l’Orne
La structure Initiative Orne a remis un prêt de 5 000 € à un médecin généraliste, installé près de L’Aigle dans l’Orne. Une première dans le département en matière de santé.
Information Ouest-France
http://www.ouest-france.fr/leditionduso ... 652/page/8
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 26 Déc 2015, 14:23

Crise de foie
Ce motif fréquent de consultation n'est pas une pathologie à proprement parlé mais tient à la fois de l'indigestion et de la migraine et survient généralement suite à un repas trop copieux ou arrosé.

Définition :
La crise foie n'est pas une atteinte hépatique, mais regroupe deux types d'atteinte différentes :
- L'indigestion : une sensation de malaise général accompagnée de signes digestifs qui résultent d'un repas trop copieux et trop arrosé.
- La céphalée. L'origine supposée de ces maux de tête est vasomotrice, c'est-à-dire contrôlée par les artères.
Il convient de distinguer la crise de foie de :
- l'intoxication alimentaire qui est due à une infection bactérienne, virale, ou parasitaire.
- des calculs vésiculaires qui s'échappent de la vésicule par le cholédoque.


Symptômes :

Ces manifestations sont reconnaissables par leur contexte d'apparition, notamment à la suite d'un repas trop copieux, trop gras, ou trop alcoolisé. L'association d'un mélanges d'alcool et d'un manque d'apport en eau accentue les risques.

La plainte concerne en premier lieu le mal de tête qui peut être global ou ne toucher qu'une partie du crâne. La douleur est souvent pulsatile, calée sur les battements cardiaques.Ces maux de tête peuvent s'accompagner d'une photophobie qui se traduit par la recherche de l'obscurité.
Des signes digestifs co-existent généralement. Il s'agit de vomissements alimentaires puis bilieux qui entrecoupent une nausée quasiment permanente. Ils accentuent la céphalée au moment où ils surviennent.
La bouche est pâteuse avec une langue qui semble augmenter de volume et une sensation de soif.
La douleur ressentie dans la région du foie n'est pas due au foie mais à la vésicule biliaire qui, en raison de la surcharge alimentaire, se dilate de façon brutale pour fournir à l'intestin les sels biliaires nécessaires à la digestion
.

Traitement :

La prise en charge repose sur la diète, le temps que les symptômes disparaissent. Il est conseillé de boire de l'eau afin de soigner la déshydratation.
Des médicaments permettent d'intervenir sur la sécrétion biliaire et de « favoriser la digestion ».
La prise en charge de la céphalée repose sur un traitement antalgique classique associé si nécessaire à un traitement spécifique pour la migraine.


C'est d'actualité, arrive aux bons vivants
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 29 Déc 2015, 00:14

À Sens, une initiative contre le manque de médecins
À Sens, l’association SOS Médecins et le centre communal d’action sociale s'unissent pour soigner les plus âgés sans médecin traitant.

"Sens, ce n'est pas le fin fond de l'Arizona" s'exclame la députée-maire Marie-Louise Fort (LR). Cette ville de l'Yonne qui s'enorgueillit de sa très belle cathédrale gothique - la première édifiée en France - fait pourtant grise mine: elle est confrontée, comme nombre de communes, au départ en retraite de ses médecins et au manque de remplaçants. Sens cherche des remèdes et a choisi d'innover.

Le manque de médecins, un problème de santé publique

Les chiffres parlent d’eux-mêmes: à Sens, pour une population de 27000 habitants, parmi les vingt-six médecins généralistes en exercice, 40% ont plus de 55 ans. D’ici à deux ans, au moins huit d'entre eux poseront blouses et caducées. Aujourd'hui, un habitant sur cinq n’aurait pas de médecin traitant et parmi eux, un grand nombre de personnes de plus de 75 ans.  
Le départ des généralistes et leur non-remplacement n'est pas sans conséquences. Les plus âgés et les plus isolés ne se soignent plus ou ne font pas renouveler leurs prescriptions. "La solution de proximité consiste à aller aux urgences si nécessaire" déplore Marie-Louise Fort. 
Confrontée à cette démographie médicale déclinante, l'édile a imaginé un dispositif transitoire en partenariat avec l’Agence régionale de santé de Bourgogne, l'association SOS Médecins Sens et le CCAS. Il permet aux plus âgés sans médecin traitant de continuer à se soigner.

Un partenariat temporaire inédit

À compter du 1er janvier 2016, cinq médecins de l'association SOS Médecins Sens vont se relayer et devenir en quelque sorte des prestataires de service pour le centre d’action sociale de la ville. Ils seront habilités à ausculter et à renouveler les ordonnances des patients âgés atteints de maladies chroniques, qui ne disposent pas de médecin traitant et ne peuvent pas se déplacer ou très difficilement. Une action inédite car cela est habituellement impossible dans le cadre de leur activité liée à la permanence des soins. Le CCAS orientera, quant à lui, les quelques deux cents personnes isolées déjà identifiées vers l’association.
Cette solution, "pratique et pragmatique" reste pourtant, selon Marie-Louise Fort, une "action de court terme". Elle sera expérimentée pendant six mois. L'initiative est temporaire, en attendant que ces personnes trouvent un médecin traitant. 
En parallèle de ce système inédit, peu cher et simple à mettre en œuvre, Sens réfléchit à d'autres pistes pour attirer de nouveaux médecins généralistes: "Une prime a été votée par le conseil municipal pour l'année 2016." Elle est destinée à attirer de nouveaux médecins généralistes en secteur 1 en soutenant leur installation à hauteur de 15 000€. La contrepartie? Rester au minimum trois ans. Avis aux jeunes médecins. 

Information '' NOTRE TEMPS '' Par Isabelle Duranton le 21 décembre 2015
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 29 Déc 2015, 13:04

POUR INFORMATION
Trimebutine Evolugen 200 mg, 30 Comprimés - Laboratoire Evolupharm - Rappel de lot
Le laboratoire Evolupharm procède, en accord avec l'Ansm et par mesure de précaution, au rappel du lot suivant de la spécialité 
TRIMEBUTINE Evolugen 200 mg, Comprimé, boite de 30 (code CIP : 34009 396 298 1 0) - lot 4010 péremption janvier 2017
Ce rappel fait suite à l'identification d'un léger sous dosage en principe actif.
Le laboratoire précise qu'aucun effet indésirable ni cas d'inefficacité  n'a été signalé à ce jour.
Niveau de rappel : officines et circuit de distribution pharmaceutique.
"Le laboratoire précise qu'aucun effet indésirable ni cas d'inefficacité n'a été signalé à ce jour", rapporte le communiqué de l'ANSM.

Information ANSM 22/12/2015
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 01 Jan 2016, 20:23

Rappel de lots de Dafalgan® pour risque de contamination

L'Agence nationale du médicament annonce le rappel de lots de Dafalgan® pour un risque de "contamination particulaire", voici toutes les informations pour identifier les produits.

Si vous possédez des lots de Dafalgan® dans votre pharmacie attention ! L'Agence nationale du médicament annonce le retrait de plusieurs boîtes de Dafalgan® pédiatrique 3%. Vendus sous forme de solution buvable avec un système doseur et en flacon, ces traitements fabriqués par les laboratoires UPSA SAS sont généralement prescrits contre la fièvre ou les douleurs légères à modérées chez les enfants.

Pourquoi ce rappel ?
Une analyse aurait démontré un risque de "contamination particulaire d'un équipement de conditionnement". Pour l'instant aucun cas particulier n'a été rapporté mais les personnes possédant l'un de ces lots ne doivent pas en donner à leurs enfants et les rapporter par mesure de précaution.
Voici comment les identifier :
Nom : Dafalgan® pédiatrique 3% solution buvable + système doseur flacon 90ml
Code CIP : 34009 351 970 2 3
Date de péremption : antérieure ou égale à octobre 201
8
Niveau de rappel :
Officines et Établissements de santé, Circuit de distribution pharmaceutique
Pour toute information scientifique et médicale, contacter le 0810 410 500 (service 0,06 €/min + prix appel) ou le (+33) 1 58 83 84 96.
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 04 Jan 2016, 19:11

Santé au travail : en avant la prévention !

Lancé par le ministère du Travail, le 3e plan 2016-2020 est axé sur la prévention.

La prévention est au cœur du 3e plan de santé au travail lancé par le ministère du Travail le 8 décembre, lors de la réunion du Conseil d’orientation des conditions de travail (Coct).

« Nous avons tout à gagner d’une politique de prévention efficace qui anticipe les risques professionnels et garantisse la bonne santé des salariés : les salariés, d’abord, qui subiront moins de risques au travail, les employeurs, ensuite, qui conserveront un haut niveau de productivité de leurs équipes, et notre modèle social, enfin, qui sera moins touché par les coûts de la réparation », a déclaré Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social.

Il s'agit maintenant d'agir pour que des mesures de prévention soient mises en place concrètement. Et en premier lieu, la médecine du travail, que la ministre souhaite réformer en lui donnant « les moyens de mieux fonctionner dans un cadre rénové. L'objectif n'est évidemment pas moins de protection ou de suivi mais un suivi plus intelligent, plus effectif, par exemple en organisant mieux les adaptations du poste de travail, le reclassement ou en développant des modalités de surveillance spécifiques pour les salariés occupant des postes à risque », a-t-elle détaillé.

Information VIVA Marilyn Perioli 14-12-2015
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 24 Jan 2016, 11:44

Touraine: le futur fonds public pour l'innovation en santé musclé à 340 millions d'euros
La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé samedi le gonflement de la dotation d'un futur fonds public de soutien aux start-ups innovantes en santé, qui va passer de 100 millions à 340 millions d'euros.

L'enveloppe initiale de ce fonds, lors de l'annonce de sa création en octobre dernier, n'avait pas été jugée à la hauteur des enjeux par les acteurs français du secteur.

"Parce que l'attente est forte (...), nous avons décidé de revoir son montant à la hausse. Ce sont 340 millions d'euros qui seront ainsi mis sur la table pour permettre à nos jeunes pousses de s'asseoir au banc des acteurs de santé", a déclaré Mme Touraine dans un discours prononcé samedi à l'occasion de la première Journée nationale de l'innovation en santé, un événement pour le grand public organisé ce week-end à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris.

Les industries de santé représentent déjà 200.000 emplois en France, 30.000 pour le seul secteur de la santé numérique, et la France est le premier producteur européen de biotechnologies, a souligné la ministre.

Mais un soutien à l'innovation en santé "est indispensable, parce que la concurrence est déjà là", a rappelé Mme Touraine: "le Brésil, l'Inde et la Chine développent des capacités de recherche et développement et de production qui rivalisent avec les équipes de recherche et les usines implantées en France".

La ministre, qui était jeudi au Forum économique mondial de Davos, où le secteur pharmaceutique a lancé un appel aux responsables politiques pour relancer la recherche dans les antibiotiques, a aussi affirmé son intention de mener "une grande offensive européenne" sur la question du prix de l'innovation, "décisive pour les années à venir".

Mme Touraine a annoncé la tenue d'une "grande conférence" sur ce thème début avril à Lyon, "à l'initiative du président de la République".

L'objectif de cette conférence sera de "nous accorder sur le meilleur moyen de garantir un retour d'investissement aux industriels qui développent des traitements innovants, tout en permettant à tous les patients d'y accéder et à la collectivité de les assumer", a précisé la ministre.


Information santé '' NOTRE TEMPS '' le 23 janvier 2016
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar CHANTAL01 » 24 Jan 2016, 12:05

Pourquoi ai-je l'impression qu'il n'y a que toi et taralara sur ce forum, les autres sont où ? sur face book ?
Bonne journée à tous.... ? :oops:
demain ça ira mieux ?
Avatar de l’utilisateur
CHANTAL01
 
Messages: 44
Inscription: 18 Jan 2016, 16:25
Localisation: 65 HAUTES PYRENEES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 24 Jan 2016, 12:38

Bonjour Chantal
Chacun fait et dit ce qu'il veut.
Comme disait quelqu'un : L'union fait la force.....
Visiteurs et non acteurs c'est la liberté.
Combien de PR plus de 400 000
Combien font quelque chose 5/100
Je me souviens par où je suis passé, enduré depuis 38 ans et nous sommes nombreux
Bon dimanche
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 25 Jan 2016, 12:17

Rhume : rappel d'un lot de médicament contaminés par un germe
Nom : Rhinedrine® opulvérisation ansale 13ml
Code CIP : 3400934131684
N° de lot : N0002
Date de préremption : 10/2017
Si vous possédez des médicaments contre le rhume sous forme de pulvérisation nasale regardez bien les boîtes. L'agence nationale du médicament annonce le retrait d'un spray antiseptique contre le nez bouché. Généralement prescrit en cas de rhinopharyngite, il est fabriqué par les laboratoires COOPER, le produit porte le nom Rhinedrine®, il est vendu sous forme de spray de 13 ml. Pourquoi ce rappel ? Après une analyse du centre de fabrication, les experts auraient identifié une "possible contamination par un germe", dont le risque infectieux a été jugé comme minime. Néanmoins par précaution voici de quoi identifier les produits concernés:

L'agence nationale du médicament alerte sur le rappel d'un lot de plusieurs solutions sous forme de pulvérisation nasale prescrites en cas de rhume et potentiellement contaminées par un germe.

Toute personne possédant l'un des produits potentiellement contaminés ne doit pas l'utiliser et le ramener à son pharmacien.

Information Médisité
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 06 Fév 2016, 17:39

Zika : un virus qui inquiète

Pas moins de 35 pays ou territoires ont déjà été touchés par Zika, un virus qui se transmet par une simple piqûre de moustique tigre, comme la dengue ou le chikungunya. La maladie, qui reste encore mal connue, serait asymptomatique dans 3 cas sur 4. Chez les autres patients, elle se manifeste souvent de la même manière qu'une infection virale banale : maux de tête, fièvre, courbature voire éruption cutanée.

Un virus inquiétant pour les femmes enceintes

Pour l'instant aucun cas mortel n'a été recensé mais le virus est très préoccupant pour les femmes enceintes car il est soupçonné d'entraîner de graves anomalies dans le développement du fœtus, provoquant des microcéphalies, une malformation du cerveau à l'origine d'un retard mental irréversible.

Un cas de transmission par voie sexuelle

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) fait état d'au moins 1,5 millions de personnes infectées au Brésil. Le virus Zika, en pleine expansion en Amérique Latine, vient d'être signalé au Texas où les autorités annoncent un cas de transmission par voie sexuelle. « Un patient a été infecté (…) après un rapport sexuel avec une personne malade qui revenait d'un pays où le virus est présent » peut-on lire dans un communiqué.

Face à l'ampleur de la situation, l'OMS, qui attend jusqu'à 4 millions de cas sur le territoire américain, vient de décréter « une urgence de santé publique de portée mondiale » afin d'accélérer l'action internationale et la recherche scientifiq
ue.

Information '' PUBLIC SANTÉ '' 04/02/2016 | N.Bourboin
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 23 Fév 2016, 00:22

Lancement du Baromètre santé 2016
L’enquête « Baromètre santé 2016 » de l’Inpes est en cours depuis le 9 janvier. Les premiers résultats sont attendus pour la fin de l’année.
La nouvelle vague des « Baromètres santé », enquêtes récurrentes de l’Inpes sur les comportements et perceptions de santé des Français a débuté. Un échantillon de 15 000 personnes âgées de 15 à 75 ans et résidant en France métropolitaine va être interrogé par téléphone, fixe ou mobile. Le recueil des données, confié à l'institut de sondages Ipsos, s’étale sur sept mois et prendra fin en juillet 2016. Les personnes sélectionnées pour participer répondront à un questionnaire détaillé d’une durée moyenne de 35 minutes.Les premiers résultats seront analysés et rendus publics à partir de la fin de l’année 2016.
Le Baromètre santé 2016 aborde différents sujets de santé, parmi lesquels les perceptions et pratiques relatives aux maladies infectieuses qui seront plus particulièrement étudiées dans cette vague.
Cet exercice 2016 s’accompagne pour la première fois d’un volet biologique, intitulé « BaroTest ». À l’issue de l’entretien téléphonique, un dépistage combiné des hépatites B, C et du VIH est proposé gratuitement à toutes les personnes majeures, via l’envoi d’un kit d’autoprélèvement de sang à domicile. Les objectifs de ce volet biologique sont, d’une part d’évaluer l’acceptabilité et la faisabilité de cette nouvelle offre de dépistage, et d’autre part, si la participation est suffisamment élevée, d’estimer la prévalence des infections par le VHB, le VHC et le VIH dans la population, ainsi que la connaissance de son infection par la population atteinte.
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 24 Fév 2016, 19:21

Pourquoi trouve-t-on des substances toxiques dans les cosmétiques et les tampons hygiéniques?
SANTE Ils sont partout, mais à quoi servent-ils ?...

La composition d’un simple stick à lèvres a de quoi faire bondir : une bonne vingtaine d’ingrédients dont quelques substances étranges. A quoi peut donc servir de se mettre de l’ethylhexyl methoxycinnamate sur les lèvres ? Après la liste des substances toxiques présentes dans les produits cosmétiques publiée la semaine dernière par l’UFC-Que choisir, le magazine 60 millions de consommateurs publie ce mardi une étude confirmant la présence de perturbateurs endocriniens dans les tampons hygiéniques. Pourquoi tous ces produits toxiques se retrouvent-ils dans nos placards ?
« Il faut des substances toxiques pour ne pas que les produits se dégradent et pour éviter toute prolifération bactérienne, estime le médecin toxicologue Jean-François Narbonne. Un produit bio est beaucoup plus fragile et doit être rapidement utilisé et conservé dans des conditions optimales. » Le médecin souligne également que les consommateurs ont une responsabilité dans l’usage qu’ils font des produits : « Un produit destiné à un usage ponctuel, par exemple des lingettes pour les voyages, ne doivent pas être utilisés quotidiennement. »

Information 20 MINUTES Audrey Chauvet Publié le 23.02.2016 à 11:36 Mis à jour le 23.02.2016 à 12:08

Des dioxines, du glyphosate et d'autres pesticides... Des résidus « potentiellement toxiques » ont été retrouvés dans des tampons et des protections féminines, révèle le magazine 60 Millions de consommateurs dans son numéro de mars.
>> A lire aussi : Pourquoi trouve-t-on des substances toxiques dans les cosmétiques et les tampons hygiéniques?
Même si « les niveaux relevés sont faibles », la revue de l’Institut national de la consommation (INC) demande aux pouvoirs publics d’imposer des contrôles plus rigoureux. Certaines de ces substances sont soupçonnées d’être des perturbateurs endocriniens, et les données scientifiques manquent pour évaluer le risque pour les femmes, selon lui.
Des substances potentiellement toxiques retrouvées
La présence de résidus de substances potentiellement toxiques a ainsi été détectée dans 5 des 11 protections féminines analysées par 60 Millions de consommateurs. Le magazine fait notamment état de « traces de dioxines dans deux tampons périodiques de grandes marques, sur trois testés ».
Par ailleurs, indique-t-il, des « résidus de glyphosate », ingrédient chimique utilisé dans les désherbants, dont le Roundup, « ont été trouvés dans des protège-slips d’une marque qui se revendique pourtant bio ».
>> A lire aussi: Pourquoi rien ne fuite sur la composition des tampons
Au vu de ces résultats, l’INC « alerte les pouvoirs publics et demande la mise en place d’une réglementation spécifique pour les protections féminines, imposant une plus grande transparence et des contrôles plus rigoureux ainsi qu’un étiquetage de la composition ».

Informations 20 Minutes avec AFP Mis à jour le 24.02.2016 à 14:21
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: INFORMATIONS SANTE

Message non lupar BRIAND » 25 Fév 2016, 23:08

POUR INFORMATION
Alimentation: les bons réflexes pour les articulations

• Booster l'apport en oméga 3
Les oméga 3, des acides gras polyinsaturés, constituent une arme ultra-efficace contre l’inflammation. Des études ont d’ailleurs montré que les cartilages de patients souffrant de douleurs articulaires ont un taux d’oméga 3 anormalement bas.
Comment en profiter?
Pour vos cuissons et vos vinaigrettes, adoptez les huiles d’olive et de colza plutôt que l’huile de tournesol. Mangez chaque jour des graines de lin et des oléagineux (noix, noisettes, amandes). Deux à trois fois par semaine, dégustez des poissons gras (sardines, saumon, harengs et maquereaux). 


• Faire le plein d'antioxydants
Vitamines A, C, E, K, caroténoïdes, polyphénols sont des antioxydants qui veulent du bien à vos articulations. Ils ont en effet le mérite de neutraliser les radicaux libres, des substances très agressives contre l’organisme que nos cellules fabriquent au contact de l’oxygène, qui accélèrent le vieillissement des tissus et entraînent de l’oxydation. Encore de la "rouille" pour nos genoux et nos hanches!
Où trouver des antioxydants dans l’alimentation?
Dans les fruits et légumes, toujours eux! Parmi les fruits, privilégiez les baies et fruits rouges (myrtilles, fraises, framboises, mûres, groseilles, cerises), les agrumes, les prunes, les kiwis, l’ananas et les dattes, tous très riches en antioxydants.

Parmi les légumes, optez pour les crucifères (chou-fleur, chou rouge et blanc, chou de Bruxelles, chou frisé, brocoli, chou-rave, chou romanesco, radis noir, navet, rutabaga, raifort). Les fruits et légumes bio ont une teneur en nutriments protecteurs supérieure à ceux issus de l’agriculture traditionnelle, et ils contiennent beaucoup moins de toxines, notamment de pesticides (le taux 0 est impossible à atteindre, même en agriculture biologique).

Information '' NOTRE TEMPS '' Par Isabelle Gravillon le 12 janvier 2016 modifié le 22 février 2016
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

PrécédenteSuivante

Retourner vers Demandes diverses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot] et 1 invité