LES DENTS !

Vous voulez un renseignement à ce FORUM est là pour vous répondre.

Modérateurs: Moderateur02, EvelyneP, soniaC, Moderateur01, catm

Règles du forum
Vous pouvez voir ici les règles strictes d'utilisation du FORUM...
Il est interdit de diffamer, d'insulter, de prôner la haine raciale et en résumé tout ce que le respect d'autrui devrait vous interdire !!
Merci de tenir compte de ces règles sous peine de banissement et d'interdiction temporaire puis définitive de ce forum...

En cas de spams massifs, vous pouvez adresser un message au webmestre via spams@parlonsdelapr.fr

Merci de votre compréhension et de votre soutien

LES DENTS !

Message non lupar BRIAND » 31 Déc 2012, 13:23

N’ayez plus peur du dentiste !

Mise en ligne : 28 décembre 2012

Plus de la moitié des Français avouent avoir peur du dentiste. Une crainte irraisonnée que les praticiens, de nos jours, savent prendre en charge. Encore faut-il oser pousser la porte du cabinet dentaire et exprimer ses appréhensions.

C’est toujours le même cauchemar : « J’ai 8 ou 10 ans. Je suis ligoté sur un fauteuil. Le dentiste s’avance avec une pince énorme. “Ne t’inquiète pas, tu n’auras pas le temps d’avoir mal”, ricane-t-il. Je hurle. Et je me réveille en sueur… » Jean-Paul s’efforce de sourire, mais la simple évocation de ce rêve suffit à gommer toute couleur sur son visage. L’ingénieur en informatique niçois hoche la tête : « Je sais que c’est stupide, mais ce cauchemar m’a souvent conduit à oublier des rendez-vous… J’ai eu des abcès à cause de ça ! »

Le cas de Jean-Paul n’est pas isolé. Selon une étude Ifop/Air Liquide Santé publiée en mai dernier, 54 % des Français avouent avoir peur du dentiste. Quelque 67 % appréhendent la douleur, 29 % redoutent la piqûre anesthésiante, 29 % craignent… les bruits associés aux instruments. Plus de la moitié des sondés (52 %) attendent qu’un problème s’aggrave pour prendre rendez-vous. Un sur cinq (21 %) refuse même catégoriquement de franchir le seuil du cabinet !

Ces résultats ne surprennent pas Olivier Castera, chirurgien-dentiste à Toulon. « Ce sondage me paraît en deçà de la réalité, estime-t-il. Qu’ils le reconnaissent ou non, la majorité des patients manifestent une réelle appréhension ! »

Les origines de cette angoisse ? Selon Valérie Demichel, psychologue à Nice, elles sont liées à l’aspect symbolique de la bouche : « C’est un accès direct à l’intérieur de notre corps, à notre intimité. Bouche ouverte, on se sent vulnérable. » Le souvenir de pratiques anciennes joue également. « Il y a des lustres qu’on ne fait plus sauter les molaires en les attachant à une poignée de porte ! Mais dans l’imaginaire collectif, le cabinet dentaire reste un lieu de souffrance », explique-t-elle.
Rendre le cadre plus apaisant

La réalité est pourtant à des années-lumière de ces fantasmes. Depuis vingt ans, les techniques d’anesthésie se sont considérablement améliorées. « L’époque où l’on gardait la bouche pâteuse pendant deux jours est révolue, assure le Dr Castera. On sait aujourd’hui doser l’effet des produits à la demi-heure près ! »

Pour les chirurgiens-dentistes, la prise en charge de l’inquiétude des patients – fût-elle irraisonnée – devient aussi importante que celle de la douleur elle-même. « Certains de mes confrères utilisent la relaxation ou l’hypnose, indique Olivier Castera. Pour ma part, je pense que l’essentiel est de mettre les patients en confiance. Pour cela, je prends soin d’expliquer chacun de mes gestes. Sitôt qu’un acte est mis en lumière, il cesse d’être inquiétant. »

Des efforts sont faits pour rendre le cadre plus apaisant. « Dans ma salle d’attente, un téléviseur diffuse des documentaires sous-marins et de la musique douce, décrit le Dr Castera. J’ai repeint l’intérieur de mon cabinet avec des couleurs pastel. Tout cela joue sur le stress des patients. Même nos instruments sont conçus pour faire moins de bruit qu’autrefois ! » Il ajoute : « Honnêtement, il est vraiment rare qu’un patient me quitte en se plaignant d’avoir eu mal ! »

Que faire si vous faites partie des personnes que la simple idée d’un détartrage terrorise ? « En parler avant tout chose, conseille Valérie Demichel. La qualité de la relation avec le praticien est essentielle. » « Il faut garder à l’esprit que plus un problème est pris tôt, plus il est facile de le traiter, conclut Olivier Castera. La meilleure façon de ne pas avoir mal, c’est de faire contrôler ses dents au moins une fois par an… sans attendre de souffrir ! »

Cédric Portal

Des techniques de plus en plus précises
Les techniques antidouleur ne cessent de s’affiner. Actuellement, deux types d’anesthésie locale sont utilisés : l’anesthésie topique, appliquée sur la gencive ou à l’intérieur des joues pour diminuer la douleur à l’endroit où l’on introduira l’aiguille, et l’anesthésie injectable, utilisée pour prévenir la douleur dans la région du traitement. Les chirurgiens-dentistes disposent de toute une gamme de produits – xylocaïne, carbocaïne, marcaïne... – qu’ils peuvent employer séparément ou combiner en fonction des besoins.

Depuis 2009, les praticiens peuvent utiliser un gaz inodore appelé le Méopa®, connu pour ses vertus relaxantes. Cette technique, baptisée « sédation consciente par inhalation », est toutefois controversée. Son coût reste élevé (une soixantaine d’euros non remboursés) et son utilité critiquée par certains dentistes, convaincus que rien ne remplace le dialogue avec le patient.


information '' VIVA ''
BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: LES DENTS !

Message non lupar cacahuete » 01 Jan 2013, 20:59

Moi, j'ai une peur bleue du dentiste. Pour la dernière extraction, j'étais si stressée, que la dentiste à eu une crise de fous-rires. Je suis ressortie en nage, un trou immense dans la bouche et bien contente d'avoir survécu à l'anesthésie.
Avatar de l’utilisateur
cacahuete
 
Messages: 375
Inscription: 15 Jan 2011, 12:15

Re: LES DENTS !

Message non lupar dromoise » 02 Jan 2013, 21:24

Bonsoir cacahuete,moi aussi j'avais peur du dentiste,j'ai trouvé un très bon dentiste qui ne fait pas mal, Tellement que j'avais peur, j'avais négligé mes dents, et je le regrette . Avant de me mettre sous biothérapie , il a fallu m'extraire 6 racines ,avant de me faire la piqure,il me mettait un gel qui m 'endormait la gencive,si bien quand il me piquait je ne sentait rien . Je dois y retourner courant janvier pour me faire mes empreintes pour avoir 2 appareils dentaires de 10 dents .Maintenant,j'irai 1 fois par an pour controler celles qui sont en bonne état . Bon courage. Dromoise
Pr depuis 2011, ttt cortancyl, roactmera, metoject
dromoise
 
Messages: 1610
Inscription: 13 Fév 2011, 14:09

Re: LES DENTS !

Message non lupar BRIAND » 04 Jan 2013, 02:14

Dromoise ; j'avais négligé mes dents, et je le regrette
Moi aussi, ma dentiste en retraite, j'avais attendu de trop....

Nous devrions aller en consultation tous les six mois avec une PR sévère.
Maintenant c'est plus agréable qu'autrefois arec la roulette , on avait chaud en sortant.......
Dans certaines grandes villes il y a des centres à des pris plus de trois fois moins chers comme à Lyon.
Je peux donner plus d'infos si besoin.
Lu dans MVVA de décembre
BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: LES DENTS !

Message non lupar BRIAND » 06 Jan 2013, 00:47

Ma Tante » lance un mini prêt santé à 2,95 %
Le montant du prêt octroyé peut aller de 600 € à 3 000 €, remboursable sur 6 à 36 mois, au taux unique de 2,95 %.
Informations sur http://www.cmpbanque.fr/pret-sante

BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: LES DENTS !

Message non lupar BRIAND » 20 Jan 2013, 20:32

LA PLUS TRISTE DE LA SEMAINE

Paris : des dentistes soupçonnés de mutiler leurs patients
Deux praticiens officiant dans des centres de santé parisiens sont accusés d’abîmer des dents saines pour poser des prothèses.


Paris, le 9 janvier. A l’examen de cette radio dentaire, un praticien que nous avons sollicité estime que des soins inutiles ont été pratiqués. | (LP/J.V.)

Des dentistes accusés de dévitaliser des dents saines pour facturer des couronnes et des bridges. Voilà les accusations portées par la CFDT-Santé. Depuis plusieurs semaines, le syndicat multiplie les courriers contre la « politique de soins business » que mèneraient des dentistes du ........ une association à but non lucratif qui compte trois centres de santé à Paris et regroupe 375 praticiens.

Un passage de l'article
Deux dentistes — sur les quelque 80 employés par le ...... — sont plus particulièrement visés. « J’ai travaillé ponctuellement avec l’un d’eux au centre …....., confie une assistante dentaire sous couvert d’anonymat. C’était une horreur. Il racontait à des pauvres gens qu’il allait leur faire une bouche de star sans qu’ils n’aient rien à débourser...............


Joffrey Vovos | Publié le 15.01.2013

INFORMATION '' LE PARISIEN ''
BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: LES DENTS !

Message non lupar BRIAND » 22 Jan 2013, 18:56

POUR VOTRE INFORMATION

Les amalgames dentaires au mercure amenés à disparaître

Mise en ligne : 21 janvier 2013
La disparition des amalgames dentaires au mercure est programmée. Un traité international contre le mercure, signé à Genève samedi 19 janvier, prévoit, en effet, leur diminution. Chacun des 130 pays signataires devra s’engager à prendre au moins deux mesures parmi une liste qui va de leur déremboursement à la fixation d’objectifs pour les réduire ou encore la recherche de solutions alternatives par les dentistes...

Bien que le traité reste relativement flou (aucune échéance, aucun objectif chiffré n’ont été avancés), Marie Grosman, de l’association « Non au mercure dentaire » admet, dans le journal Le Monde, que « Nous militons pour une interdiction pure et simple mais c’est un résultat positif. Les amalgames sont en Europe la première source d’exposition et de contamination corporelle au mercure ».

La France en utilise beaucoup

La France est le pays d’Europe où les dentistes continuent à ne pas lésiner sur le mercure. Chaque année, 15 à 17 tonnes sont employées pour fabriquer les amalgames qui servent à obturer nos caries, ce qui représente 30% de la consommation de mercure utilisé en Europe, selon un rapport de la Commission européenne publié l’année dernière.

Le mercure est connu pour être un perturbateur endocrinien et un neurotoxique qui pourrait notamment affecter le cerveau et engendrer des troubles du développement. Des études ont ainsi montré que le quotient intellectuel d’un enfant était inversement proportionnel au taux de mercure présent dans le cordon ombilical. Un lien entre une exposition précoce et des troubles de l’attention, de l’hyperactivité, voire des symptômes autistiques sont également évoqués. Mais « Les risques les plus importants sont encourus par les professionnels de la dentisterie », note le Réseau Environnement Santé (RES).

Certains pays l’interdisent déjà


En juin 2011, le Conseil de l’Europe a adopté une résolution invitant à «  la restriction, voire à l’interdiction des amalgames comme matériaux d’obturation dentaire  ». La Norvège, la Suède, le Danemark les ont déjà supprimés, le Canada, les Etats-Unis en ont limités l’utilisation, l’Italie ne s’en sert quasiment pas et, en Suisse, la pose d’amalgames n’est plus enseignée dans les facultés dentaires.

En 2011, la France était encore un des seuls pays à s’opposer à la suppression des amalgames dentaires en Europe. Une position qui a évolué en juin 2012 comme en témoigne les propos publiés sur le site de la Commission européenne : « Compte-tenu des préoccupations environnementales et des questions émergentes relatives aux conséquences de la multi-exposition et aux effets des faibles doses, et tenant compte des nouvelles données sur le marché , les autorités françaises ne s’opposent pas à une suppression des amalgames au mercure dans le traitement de la maladie carieuse ».

Pour le RES, « Il reste à espérer que l’Union Européenne, qui doit prochainement prendre ses décisions sur le mercure dentaire dans le cadre de sa stratégie communautaire, fasse preuve d’une entière responsabilité et d’une pleine indépendance ». Un récent rapport de l’agence BIO Intelligence Service, commandité par la Commission Européenne, préconise une interdiction de l’amalgame à l’horizon 2018.


REMERCIEMENTS à Madame Brigitte Bègue et '' VIVA ''


P.S.
Amalgames dentaires : pas si inoffensif, le mercure

Du mercure dans les poissons

Le traité stipule aussi que les piles, les batteries, les ampoules basse consommation (qui viennent de remplacer les autres), les thermomètres, les pesticides, les produits cosmétiques, etc. contenant du mercure devront avoir disparu du marché en 2020. Après ratification, les pays ont également 15 ans pour stopper l’extraction du mercure dont la Chine est le premier producteur mondial. La consommation de poissons est le risque sanitaire le plus important, leur chair renferme du méthylmercure, particulièrement toxique pour la santé. Les inuits qui en mangent beaucoup ont des taux de mercure très élevés dans l’organisme.

BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: LES DENTS !

Message non lupar BRIAND » 04 Fév 2013, 02:00

La perte des dents est-elle inévitable avec l'âge ?

Finirons-nous tous vieux et édentés ? Pas si sûr ! Le déchaussement des dents n'est pas lié à la vieillesse, comme il est commun de le penser.La plupart du temps, il est dû à des maladies bactériennes, comme la parodontite. Avec un bon traitement, il est possible de garder des dents saines toute sa vie.
Finirons-nous tous vieux et édentés ? Pas si sûr ! Le déchaussement des dents n'est pas lié à la vieillesse, comme il est commun de le penser.La plupart du temps, il est dû à des maladies bactériennes, comme la parodontite. Avec un bon traitement, il est possible de garder des dents saines toute sa vie.

Perte des dents : la cause est bactérienne
Non, vous ne finirez pas forcément avec un dentier ! Contrairement à une idée préconçue, la perte des dents n'est pas du tout liée à l'âge .

Les causes principales du déchaussement des dents sont des parodontopathies : des maladies bactériennes qui attaquent le parodonte, c'est-à-dire l'ensemble qui soutient les dents (gencives et os).

Quand le parodonte est attaqué, la stabilité des dents le sera aussi. Elles auront alors tendance à bouger, voire à tomber.

Perdre ses dents à tout âge
Les parodontopathies sont malheureusement fréquentes. 15 à 30% des adultes de 35 à 44 ans sont touchés (1).

La parodontite chronique évolue lentement, c'est pourquoi elle n'est constatée par les patients que tardivement.

On la remarque à des saignements plus fréquents lors du brossage, et à des gencives qui se rétractent , entraînant une grande sensibilité des dents .

La maladie parodontale est très discrète, et pourtant elle peut faire des ravages.
Il est donc important de ne pas négliger des saignements lors du brossage, et d'aller voir rapidement son dentiste s'ils se produisent ...

Certains facteurs favorisent la parodontite
Parodontite et donc perte des dents peuvent être favorisées par certains facteurs :

Le tabac, parce qu'il masque les symptômes (les vaisseaux sanguins de la gencive sont bouchés et les patients saignent moins) et que le problème est donc détecté avec retard.

L'hérédité.

Des dents mal placées qui rendent le brossage plus difficile.

Les changements hormonaux, après une grossesse ou à la ménopause.

Certaines maladies comme le diabète.

Comment éviter le déchaussement des dents ?
Les maladies parodontales ne sont pas incurables, bien au contraire !

Réparer ce qui est perdu n'est pas possible, mais stabiliser la progression des bactéries, oui.

C'est pourquoi il est important de repérer la parodontite rapidement : si on la traite correctement, le patient pourra garder ses dents jusqu'à la fin de sa vie .

Mais le plus intéressant, bien sûr, c'est d'éviter que la parodontite se déclare. Et pour cela, il faut éviter que les bactéries ne se développent dans la bouche , ce qui passe par une hygiène buccale impeccable : brossage soigneux au moins deux fois par jour et détartrage chez un dentiste une fois par an au minimum.

Certaines personnes, malgré un soin irréprochable de leurs dents, sont plus à risque de parodontite.
C'est pourquoi des visites régulières chez le dentiste sont indispensables pour garder le sourire toute sa vie !


Journaliste : Marion Garteiser, journaliste santé
Source : Article réalisé avec la collaboration de Maxime Dahan et Laurence Dahan, parodontologues. (1) Organisation mondiale de la santé: http://www.who.int/mediacentre/factshee ... index.html (2) "Gum disease, causes, symptoms and treatments" du National institute of Health Periodontal (NIH), Août 2012.

Remerciements à '' HANDICAPZERO ''
BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: LES DENTS !

Message non lupar BRIAND » 06 Aoû 2013, 18:57

JE LIS :
Mal de dents et votre dentiste ne peut pas vous recevoir avant plusieurs jours ?

Une petite astuce en attendant :
Versez une goutte d’huile essentielle de girofle sur un coton-tige et appliquez-le sur la dent affectée.
En plus d’être un puissant analgésique, l’huile essentielle de girofle a le pouvoir de désinfecter et prévient aussi l’infection.
Vous pouvez aussi utiliser l’huile essentielle de camomille Romaine ou Allemande en compresses chaudes, à appliquer sur votre visage près des zones douloureuses.

BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: LES DENTS !

Message non lupar micheline95600 » 30 Sep 2013, 14:34

DENTITION

Bonjour à vous toutes et tous

Mon parcours en gros polyarthrite depuis + de 15 ans, nombreuses opérations des pieds et mains, nodules un peu partout, gros traitement de médoc , EMBREL 2 fois par semaine .
Je devrais encore et encore me refaire opérer des pieds et mains mais là je dis non le raz le bol le plus complet,
j’ai 56 ans …….
(je suis à 100 % par la SS , en invalidité depuis 2007 , je suis à 80% Invalidité )

POUR en revenir à ma question
J’avais des PIVOTS en haut et en bas pendant de nombreuses années
en 2009 il a Fallu me mettre « appareil dentaire haut et bas ».. (j’ai fait un prêt pour cela pour les pivot et appareil dentaires)

je ne supporte pas les appareils dentaires, il me provoque des nausées, je mange très mal, j’ai été obligée de le refaire, maintenant je le colle par mesure de sécurité

Je souhaiterais me faire mettre des IMPLANTS donc en haut et en bas mais lorsque je vois les prix j’en suis malade ……

Pourriez-vous me dire les démarches, dossiers , protocole à donner à ma rhumatologue, dentiste ? ……..
Les formulaires à faire si oui ou non la maladie prend en charges les soins dentaires y compris les IMPLANTS

Avez-vous le même problème


Merci à-vous de votre aide
Cordialement
Micheline
micheline95600
 
Messages: 2
Inscription: 28 Sep 2013, 09:08
Localisation: ...

Re: LES DENTS !

Message non lupar fradan » 30 Sep 2013, 15:10

Bonjour Micheline ...quel parcours et quel courage ...
As-tu demandé à ton dentiste si les implants sont judicieux avec notre pathologie ...
Image

La PR: forcée d'y penser, mais toujours espérer et avancer !!!
Avatar de l’utilisateur
fradan
 
Messages: 3454
Inscription: 16 Mar 2010, 14:24
Localisation: Bretagne

Re: LES DENTS !

Message non lupar micheline95600 » 30 Sep 2013, 15:42

Pour Elle, il ni aurait pas de problème …
(Avec mes appareils il me reste au fond de la mâchoire un IMPLANT (qui date + de 25 ans)

Je suis découragée j’en peux plus
Je me sens encore plus mal avec cette chose en Bouche

Elle ne sait pas elle-même les démarches, que je dois faire …….
(Elle m’a parlé quelle avait eu un patient qui faisait de l’agénésie dentaire (la non repousse des dents après la chute des dents de lait il n’a pas eu de problème de prise en charge et les implants ont été pris 100% …..)

J’ai l’impression de tourner en rond

Du courage j’en ai surtout grâce à mon Fils Alex et mon mari Robert qui me soutiennent, m’ aident dans mon quotidien …..
micheline95600
 
Messages: 2
Inscription: 28 Sep 2013, 09:08
Localisation: ...

Re: LES DENTS !

Message non lupar BRIAND » 25 Fév 2014, 13:54

Le lien inattendu entre le brossage des dents et l'arthrite

Des chercheurs du Kentucky mettent en évidence l'intérêt du brossage des dents pour lutter contre l'arthrite...........;

Encore une bonne raison d'être attentif à son hygiène dentaire. D'après des scientifiques américains, se brosser les dents régulièrement et correctement préviendrait l'apparition de l'arthrite. Pourquoi ? Parce que le brossage empêche le développement de certaines bactéries qui attaquent les gencives et les abîment. Ces bactéries appelées "porphyromonas gingivalis" produisent une enzyme unique qui réagit avec certaines protéines. Le corps identifie ces protéines comme des intrus et une attaque immunitaire se déclenche. Chez des patients atteints de polyarthrite rhumatoide, les chercheurs ont remarqué que cette attaque était responsable d'une inflammation chronique avec destruction du cartilage des articulations. L'hygiène dentaire semble donc importante dans la lutte contre l'arthrite mais aussi dans sa prévention. Les personnes souffrant de maladies parodontales (touchant les gencives) ont plus de risque de souffrir de polyarthrite rhumatoide.
Source : Dailymail et Plos Pathogens.


Publié par La rédaction médicité le Lundi 24 Février 2014 à 15h07

BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: LES DENTS !

Message non lupar BRIAND » 20 Juil 2014, 11:41

Prothèses dentaires : coût et remboursements.
Qu’est-ce que la Sécurité sociale rembourse ?


Tarifs début 2014
Une couronne : 75,25 €
Un inlay-core : 85,78 €
Un inlay-core à clavette : 100,83 €
Un appareil dentaire 1 à 3 dents : 45,15 €
Un appareil dentaire complet : 127, 75 €
Un bridge de 3 éléments : 195,65 €
Un implant : 0 €



C'est là, qu'il faut une bonne mutuelle et Laquelle ???
BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Re: LES DENTS !

Message non lupar BRIAND » 20 Juil 2014, 11:51

Prothèses dentaires : coût et remboursements

Appareil dentaire, couronne, bridge, implant... Combien ça coûte ? Est-ce bien remboursé ? Voici l'essentiel à savoir avant de s'engager dans des frais de prothèses.

Combien ça coûte ?

En moyenne, sachant que les prix peuvent varier d’une ville à l’autre, d’un dentiste à l’autre, il vous faudra débourser des restes à charge en santé, selon une étude menée publiée en 2013 par l’Observatoire citoyen.

Pour une couronne céramique sur métal non précieux : 546 €
Un inlay-core : 239€
Un appareil dentaire Stellite : 1109 €
Un appareil dentaire complet : 1116 €
Un bridge de 3 éléments : En gros le prix d’une couronne multiplié par 3 soit 1638 € (mais en réalité, il faudra toujours compter un peu plus car la codification de la dent absente est inférieure. Attention pour avoir un remboursement, il faut que les couronnes sur les dents piliers (donc saines) soient justifiées donc délabrées ! La CPAM ne prend pas en charge des couronnes sur des dents saines ! C’est pourquoi le plus souvent l’implant revient moins cher !
Un implant : 931 € (auquel il faut ajouter le prix de la couronne).

Attention, ces prix concernent la prothèse en elle-même, ils ne comprennent pas les soins, ni les dispositifs provisoires parfois nécessaires pour ne pas rester édenté(e) entre deux soins.

information reçue en début de cette année par une amie
BRIAND
BRIAND
 
Messages: 9321
Inscription: 06 Mai 2006, 12:38
Localisation: RENNES

Suivante

Retourner vers Demandes diverses

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité